Actualités

La viticulture à CHAPELLE de NOVILIS c’est chercher sans cesse à optimiser nos méthodes culturales et de vinification pour produire dans le plus grand respect possible de notre environnement. C’est un enjeu crucial, un engagement au quotidien et un véritable combat contre notre désir de confort.

Viticulture durable : les vignes de Chapelle de Novilis
Les racines profondes de ce trèfle incarnat ci-dessus, permettent d'aérer et drainer le sol [Crédit photo : Chapelle de Novilis].

En vert et contre tout

L’ensemble des acteurs du monde agricole et viticole – agriculteurs, collectivités locales, politiques… – semblent prendre conscience de la nécessité du développement durable, même si les actions doivent être intensifiées :

  • Les terres certifiées AB (Agriculture Biologique) viennent de passer la barre des 12 % des surfaces agricoles utiles en France (source France Agrimer).
  • Le gouvernement français, les Vignerons Indépendants de France, ainsi que les instances régionales et départementales ont fait cette année de la certification HVE (Haute Valeur Environnementale) des exploitations l’une de leurs priorités.

Partager la viticulture durable

Que vous soyez clients particuliers, partenaires professionnels, ou passionné.es de viticulture, je prends toujours beaucoup de plaisir à échanger avec chacune et chacun d’entre vous lors des salons sur les pratiques de CHAPELLE de NOVILIS à la culture et à la cave. Aussi, il m’a paru important de consacrer ce temps d’écriture à nos engagements et aux actions que nous menons depuis près de 10 ans en faveur d’une viticulture durable.

Je vous propose donc de découvrir ou de redécouvrir ce que sont ces deux labels, puis de lire en quoi l’engagement de l’équipe de CHAPELLE de NOVILIS va encore plus loin.

La certification AB, Agriculture Biologique / Vin Biologique : de quoi s’agit-il en fait ?

Agriculture Biologique (AB)
Le processus de certification à l’Agriculture Biologique dure 3 ans. Une fois certifié, l’exploitation peut faire figurer le logo AB sur l’ensemble de ses packagings et supports de communication. Les vins CHAPELLE de NOVILIS sont certifiés depuis le millésime 2015 pour les Blancs et 2017 pour les Rouges. Les contrôles sont annuels avec le certificateur (pour nous Ecocert). A ces rendez-vous annuels et planifiés s’ajoutent des contrôles imprévus avec prise d’échantillons aléatoires.

à la culture

Ce qui est autorisé

  • Désherbage mécanique ou manuel uniquement (sans aucun herbicide) ;
  • Pour les traitements : uniquement les produits naturels que sont le soufre (contre l’oïdium) et le cuivre (contre le mildiou). Ces produits se déposent simplement sur le végétal.

Ce qui est interdit

  • Les produits de synthèse chimiques sont totalement interdits en AB. Ils sont appelés « intrants » car ils pénètrent dans la plante et modifient son système naturel de défense.

à la cave

Ce qui est autorisé

  • Seuls des produits d’origine naturelle ou biologique peuvent être utilisés pour vinifier ;
  • La dose de sulfites limitée à 15 grammes pour 100 litres (aucune limite en vinification conventionnelle).

Ce qui est interdit

  • L’ensemble des produits non naturels et/ou de synthèse chimique utilisés en vinification conventionnelle est interdit en bio à la cave.

La certification HVE, Haute Valeur Environnementale : quels enjeux?

Haute Valeur Environnementale (HVE)
La certification HVE atteste d’une excellence environnementale traduite par l’atteinte de seuils de performance avec obligation de résultats dans 4 domaines :

  • Biodiversité (présence notamment d’infrastructures agro-écologiques sur l’exploitation telles que des haies, des bandes enherbées, des bosquets..
  • Le choix des produits phytosanitaires : les plus respectueux possible de l’environnement.
  • Le choix des produits fertilisants (utiliser les produits les plus naturels possible).
  • La gestion de l’irrigation (justifier chaque quantité d’eau utilisée).

En juin 2016, CHAPELLE de NOVILIS devient la 170ème exploitation agricole française certifiée HVE et une des toutes premières dans l’Hérault. Ce sont aujourd’hui plusieurs milliers d’exploitations qui nous ont rejoints, et la tendance est sous un coup d’accélérateur.

enherbement

Ces deux certifications, AB et HVE, sont complémentaires. Vous pouvez retrouver d’autres informations en consultant le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

A CHAPELLE de NOVILIS, nos exigences en viticulture vont plus loin…

Du Trèfle Incarnat dans nos vignes

Nous semons des légumineuses entre nos rangs de vigne

Les racines profondes de ce trèfle incarnat (en rouge sur la photo) permettent d’aérer et drainer le sol, de le couvrir et de le retenir, et de capter le CO2 de l’air. De plus, au printemps, lorsque nous coupons la partie aérienne, celle ci nous apporte de l’humus tandis que les racines relarguent dans le sol leur azote précieux dont la vigne a besoin [Photo : Chapelle de Novilis].

Prèle et biodynamie (Photo : Plantes et Nature)

Nous pulvérisons de l’infusion de Prêle sur nos sols

C’est un des principes de la biodynamie. Une dizaine de jours avant la pleine lune qui précède Pâques, nous pulvérisons de l’infusion de Prêle sur l’ensemble des sols de nos vignes. La Prêle, riche en silicium, permet de lutter naturellement contre divers champignons/bactéries en dormance dans les sols (le mildiou notamment) [Photo : Plantes et Nature].

Compost Bio dans les vignes

Nous nourrissons nos sols avec du compost de fumier de brebis bio et du compost de marc de raisin bio

Le fumier de brebis bien composté garantit non seulement la vie de toute la chaîne de décomposition (des vers de terres aux bactéries les plus minuscules) mais apportera aussi au final un trio équilibré d’azote, phosphore et potassium, 3 éléments fondamentaux à l’équilibre de la plante et à la maturité des baies. Le compost de marc de raisin est tout aussi intéressant avec un apport un peu plus marqué en potassium [Photo : Gamm Vert].

Huile essentielle d'orange douce contre l'oïdium.

Nous pulvérisons de l’huile essentielle d’orange douce

Cette huile essentielle nous permet une efficacité additionnelle contre l’oïdium, particulièrement sur un cépage extrêmement sensible à ce champignon qu’est le Carignan. Le champignon fragilise les peaux, qui perdent alors leur élasticité. Lors du grossissement des baies, ces dernières se fendent, et la pourriture grise s’installe sur la plaie. L’oïdium marque le goût du vin d’un arôme de « souris » dès que 5% seulement des baies sont atteintes [Photo : Madin beauty].

Des phéromones contre l'Eudémis de la vigne

Nous utilisons des phéromones plutôt qu’un insecticide

Il existe un petit papillon, l’Eudémis, dont la femelle dépose les œufs sur les baies des raisins. Lorsque la larve sort de l’œuf, c’est pour entrer immédiatement dans la baie pour se nourrir. Elle génère ainsi une plaie sur le fruit, plaie sur laquelle vont se fixer de nombreux champignons/bactéries qui entraîneront la pourriture de la baie, puis de la grappe. Contre ce papillon, nous utilisons des phéromones sexuelles femelles dont nous saturons l’air ambiant. Le mâle, dont la fenêtre de fécondité n’est que de quelques jours, a bien du mal ainsi à repérer une femelle. Et le temps qu’il la trouve… sa fécondité est terminée. La génération suivante, puis la suivante, puis la suivante sont donc nettement moins importantes, et les dégâts sont acceptables, voire inexistants. Le tout, sans insecticide la plupart des années.

Les vendanges à la main (Chapelle de Novilis)

Nous vendangeons à la main

Aucun cahier des charges n’impose la vendange manuelle en viticulture, même en agriculture biologique. Cependant, pour atteindre un haut niveau qualitatif sur certains vins, la vendange manuelle est indispensable. Tous nos cépages fragiles sont vendangés à la main : Marsanne, Vermentino, Viognier, Grenache Gris, Cinsault, Alicante, Carignan. Objectifs : éviter l’oxydation sur les blancs et le Cinsault, et éliminer les baies potentiellement abîmées. Seuls le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc et le Merlot sont vendangés et triés à la machine. Ils ne sont ni fragiles à l’oxydation, ni très sensibles à l’oïdium comme le sont les précédents cépages cités.

Ces vendanges manuelles nous permettent aussi de remettre les hommes et des femmes au centre de l’activité économique. Nous le faisons au travers de la taille, de l’ébourgeonnage et de la vendange, actions réalisées manuellement à CHAPELLE de NOVILIS. Ainsi, dans une économie circulaire, il est important de savoir que lorsque vous achetez du vin CHAPELLE de NOVILIS, vous participez aussi à l’économie locale [Photo : Chapelle de Novilis].

Viticulture et économie d'énergie

Nous économisons de l’énergie électrique

Lors de la construction de notre cave en 2015, nous l’avons entièrement équipée, intérieur et extérieur, d’ampoules à leds. Le coût immédiat fut élevé, mais nous consommons au final très peu d’énergie en éclairage [Photo : Chapelle de Novilis].

Viticulture et protection des rivières

Nous protégeons les rivières

En viticulture, la production de vin entraîne de nombreux nettoyages. Le tartre est le plus difficile à gérer. L’acide tartrique présent naturellement dans le raisin et donc dans le vin vient déposer une couche de tartre sur les parois des cuves. Dans la plupart des caves, ce tartre est éliminé à la soude. C’est une des raisons pour lesquelles la réglementation oblige les caves produisant plus de 500hl de vin à se doter d’une cuve d’effluents. Ceux-ci sont donc stockés et gérés par une entreprise spécialisée. En dessous de 500hl de production, il n’y a aucune obligation.
A CHAPELLE de NOVILIS non seulement nous nous sommes équipés d’une cuve de gestion d’effluents (pour 300hl produits seulement), mais nous avons aussi investi dans un nettoyeur haute-pression à haute température (jusqu’à 100°). Ce matériel nous permet de nettoyer à l’eau 99% du temps. Nous utilisons la soude uniquement au grand nettoyage d’août, lorsque la cave est passée au peigne fin en prévision de la nouvelle vendange.

« Balades Découvertes » et autres activités au domaine

Nous vous proposons de vous expliquer notre savoir-faire en viticulture et plus encore, in situ, de mi-juin à mi-août…

22 juillet 2019 - 10 h 00 min10,00 TTC Aucune place disponible actuellement.

Balade découverte, de la vigne à la cave

Voir les détails
23 juillet 2019 - 0 h 00 min30,00 Aucune place disponible actuellement.

Happy Hamac

Voir les détails
23 juillet 2019 - 10 h 00 min10,00 TTC Aucune place disponible actuellement.

Balade découverte, de la vigne à la cave

Voir les détails
0

Commencez à taper et appuyez sur entrer pour rechercher