Un bel exemple d’enherbement naturel à CHAPELLE de NOVILIS. Il a vu le jour dans notre parcelle de Carignan sur ce printemps 2018

Enherbement : un atout pour la vigne

De la luzerne sauvage ( ici les petites fleurs jaunes) s’est installée naturellement entre nos rangs de Carignan !

Laurent va faire son possible pour désherber mécaniquement sous le rang sans tondre l’inter-rang. Dans 3 semaines  cette petite légumineuse, transformée en graine, se ressèmera. Dès lors, Laurent pourra la tondre, limitant ainsi la concurrence hydrique avec notre vigne. Les racines, chargées de vésicules d’azote, libèreront celui-ci qui sera un apport naturel appréciable pour la vigne en pleine croissance. La partie aérienne, tondue sera un apport de matière organique supplémentaire au fumier de brebis et compost de marc de raisin déjà apportés à la fin de l’hiver.

Enherbement : habitats et chaîne alimentaire

La végétation est à la base d’habitats et de toute une chaîne alimentaire : habitats pour certains insectes, source de pollens pour d’autres. Ces insectes seront à l’origine de la présence de petits oiseaux qui s’en nourriront. Et tout une chaîne se met en place.

0